Diane, collegienne d’Aumale , me demande «des informations sur la Nuit de Cristal».

Diane, collegienne d’Aumale , me demande «des informations sur la Nuit de Cristal».

Le pretexte : l’assassinat tout d’un conseiller de l’ambassade d’Allemagne a Paris.

Le 7 novembre 1938, un jeune Juif de 17 annees, Herschel Grynszpan, attend a la a de l’ambassade d’Allemagne a Paris avec un revolver. Ses parents ont ete persecutes en Allemagne. Il veut les venger et tire sur un conseiller de l’ambassade nazie, Von Rath.

Une operation organisee

Rapport d’une brigade S.A. de Darmstadt

Le 10.11.1938, a 3 heures, je recus l’ordre suivant : « Sur ordre du chef de groupe, vous devez faire sauter ou incendier immediatement dans la brigade 50 la majorite des synagogues juives. Les maisons voisines qui sont habitees par une population aryenne ne doivent jamais etre endommagees. L’action doit etre menee en civil. Mes mutineries et nos pillages seront proscrits. La notification d’execution devra parvenir pour 8 heures 30 au chef de brigade ou a ses services.» (Suit un ratio circonstancie ou seront repertoriees les synagogues ayant ete incendiees ou detruites)

Notre destruction des synagogues

Au bilan 280 synagogues furent detruites

Notre synagogue de Berlin, construite en 1930, sera detruite avec nos nazis.

La synagogue de Marburg brule dans la nuit.

Vengeance pour l’assassinat de Von Rath mort avec l’Internationale des Juifs et des Francs-Macons

Notre destruction des commerces juifs

C’est du fait des debris de verre (vitrines des magasins, vitraux des synagogues) que nos nazis donnerent votre nom si «poetique» de Kristallnacht (Nuit de Cristal) a cet episode de violence raciste.

Un temoignage

Une jeune fille juive allemande temoigne :

«Nous nous etions couches tot. Moi et ma famille, nous dormions tous les quatre quand nous avons entendu frapper a J’ai a d’entree. Frapper violemment. Mon pere a devale l’escalier, il a ouvert la porte devant laquelle se tenaient deux nazis en uniforme brun. « Dis a ta famille de s’habiller rapidement, vous venez avec nous. Depechez-vous ! » Nous n’avions comment marche tsdates pas le choix. Nous nous sommes habilles en vitesse, et les deux soldats nous ont conduits dans une salle de la caserne du centre-ville. En entrant, nous avons realise que la totalite des Juifs des rues avaient ete rafles et emmenes dans une telle salle. Personne ne savait pourquoi. Personne ne savait ce qui allait se passer. Ils nous ont laisses concernant les chaises pendant des heures, beaucoup plus d’affilee, jusqu’a votre que enfin ils separent les femmes des hommes et qu’ils emmenent des hommes. Nous ne savions pas ou ils allaient, Ils ont emmene mon pere et mon frere. Au matin, ma mere et moi, et chacune des femmes avons ete autorisees a rentrer chez nous. C’est la que nous avons decouvert ce qui s’etait passe pendant la nuit, alors que nous etions enfermees dans la salle. Mes Chemises brunes avaient brise l’ensemble des vitrines des commerces juifs, force les maisons et les appartements juifs, cassant bien votre qu’ils pouvaient. L’affaire de mon pere fut devastee une telle nuit-la. Et evidemment notre synagogue pantalon incendiee. Au moment d’apres, sans me douter de rien, j’habite retournee a l’ecole, j’ai ete le lendemain en Kristallnacht. (J’)ai monte l’escalier Afin de rejoindre ma classe et j’ai croise avec hasard mon professeur principal, M. Koch, qui s’est approche et m’a dit, l’air vraiment attriste : « Mlle Golly, j’suis profondement desole, mais les Juifs ne doivent plus venir en lei§ons. » Je n’avais pas d’autre parti pris que de m’en aller. Je suis rentree a domicile J’ai tronche baissee, tous les projets d’avenir venaient de voler en eclats. Le lendemain, on a sonne a J’ai porte, une de mes camarades de classe se tenait via le seuil. Je pourrais vous dire qu’a l’epoque ces contacts avec des Juifs etaient tabous – plus que tabous. Cette pure Aryenne, la camarade, issue d’une des familles les plus puissantes des rues – son pere etait le plus celebre avocat de Breme – reste venue. chez nous, elle a monte l’escalier, elle n’avait qu’un seul message a nous delivrer. Au nom de sa famille, elle tenait a exprimer a quel point ils se sentaient genes et honteux a propos de ce qui s’etait passe la nuit precedente, la Kristallnacht, la nuit d’avant. Je n’ai jamais oublie ce geste, d’ailleurs nous sommes i  chaque fois en rapport. Nous nous ecrivons encore. Nous nous revoyons chaque fois que je retourne chez moi a Breme.»

Mes arrestations

Notre Nuit de Cristal reste aussi la premiere vague d’arrestations. 20.000 a 30.000 Juifs sont arretes et deportes dans les camps de concentration existants (Dachau, Sachsenhausen. ). 91 individus trouvent la mort i  l’occasion une nuit de violences. En Autriche, la Nuit de Cristal est particulierement violente. 6500 Juifs sont arretes par la Gestapo et 3000 deportes a Dachau.

Notre bilan

7000 magasins furent detruits, toutes les synagogues puis des locaux communautaires, des cimetieres juifs, des maisons d’habitation furent saccages.

Les suites

Hitler et Goering profitent de l’occasion pour lancer une nouvelle serie de mesures antijuives. Avant tout, une amende d’un milliard de marks est imposee a toutes les Juifs «pour payer les degats» ! Ensuite, commence votre vaste plan d’aryanisation de toutes les entreprises appartenant a des Juifs en Allemagne. Le 12 novembre 1938, l’ensemble des commerces de detail recurent l’ordre de fermer avant le 31 decembre. Puis le 23 novembre, une circulaire signee Brinkmann, secretaire d’Etat a l’Economie, ordonne J’ai liquidation de l’ensemble de le commerce de detail juif : nos entreprises sont dissoutes, leurs stocks doivent etre remis au groupement professionnel de leur branche d’activite. Les artisans seront rayes des registres professionnels et n’ont plus le droit d’exercer. Le 3 decembre 1938, Funk et Frick etendent par decret l’aryanisation aux entreprises industrielles et aux possessions immobilieres. Les Juifs seront alors totalement depossedes. Quelques Juifs pourront i  nouveau fuir l’Allemagne. L’optique avoue des nazis est de vider l’Allemagne des Juifs.

Deja un comentario